• Sagesse

  •  Ce sont des guides de sagesse aussi appelés des  Êtres de Lumière Christique. 

    Pour les "nouveaux" qui sont sur le chemin de l'éveil.

    Ils se sont déjà incarnés sur le plan terrestre et ont vécu comme nous une longue série d'expériences. Qui à un moment donné ont atteint la libération.

    Des êtres spirituels très évolués et dévoués pour nous aider à progresser, nous guider ici sur Terre.

    Aider l'humanité est leur mission !

    Comme dans tous les domaines de la vie, nous avons besoin d'un guide, d'un éducateur, un instituteur. Il en est de même pour la vie spirituelle, nous avons besoin d'un guide spirituel.

    Lorsque nous avons la chance d'être en "présence" d'un être  ascensionné, d'un être de lumière, notre taux vibratoire monte considérablement, nous ressentons un bien être, une sérénité, un petit bouleversement intérieur que l'on ne serait expliquer.

    Notre taux vibratoire monte également en présence physique de personnes évoluées et qui font un travail d'ouverture spirituelle. 

    Les guides, qui ont eu des faiblesses lors de leurs différentes incarnations, sont toutefois des êtres plus avancés que nous sur le plan de l'évolution et qui ont choisi de nous aider dans nos états de conscience. Chacun d'entre nous doit développer sa réalisation, à l'amélioration de son chemin de vie.

     

     

     


    votre commentaire
  • Vous n'êtes pas un être humain en train de vivre une expérience spirituel, mais un être spirituel en train de vivre une expérience humaine.

     


    votre commentaire
  • Vous êtes un être spirituel 


    votre commentaire
  • J'ai remarqué que beaucoup de personnes ont tendance à associer le mot "spirituel" seulement  à la religion. Hors c'est plus large et grand, c'est sans limites.

    Les gens se perdent, se fondent dans ce qui est vraiment.

    Voyez comme un simple mot mal interpréter ou mal compris peut entretenir et fermer nos portes. C'est la cause de certains de nos conflits intérieurs.

    Pour ma part, le spirituel est une dimension beaucoup plus grande que nos limites  de  murs religieux. 

     

    Le spirituel

     

    Le spirituel est partout autour de nous et en nous. C'est notre côté non rationnel, ce qui nous maintient en vie (envie). Les fleurs et les arbres qui poussent, le vent qui effleure, le soleil qui réchauffe , la pluie qui nourrit nos terres, la musique que l'on écoute et qui nous apporte un bien être,  les oiseaux qui nous chantent leurs sérénades. Mais aussi, les sentiments que l'on ressent pour la personne qui partage notre vie, l'amour que l'on apporte à nos enfants, nos familles. Les personnes que l'on rencontre lors d'un partage avec lesquelles nous avons ressenti et vécu de la joie, du bonheur intérieur.

    Tout ce qui nous entoure est spirituel ! 

    Osons ouvrir nos portes à la vie, à ce qui est spirituel, à ce que nous ressentons chaque jour lorsque nous sommes dans notre axe. Cet axe est ce que l'on appelle : être centré !

    Tant de bons moments qui peuvent passer à côté nous, parce que l'on se ferme au spirituel.

     


    1 commentaire
  •  

    Les Sept dons de l'Esprit-Saint

    Source de l'image

     

    * L'esprit de sagesse : pour faire la part des choses dans notre vie, avoir un bon discernement, un bon équilibre, faire la différence entre le bien et le mal, le juste et l'injuste, trouver le chemin du bonheur.

    * L'esprit d'intelligence : pour comprendre, analyser, réfléchir. L'Eglise insiste pour que le don de sagesse éclaire l'intelligence, c'est à dire lui donne une âme, la conscience du bien et du mal. Des gens très intelligents, brillants, peuvent se tourner vers le mal ou sombrer dans la folie, raison pour laquelle la sagesse est indispensable pour conduire et guider l'être humain sur le chemin de la vie et du bonheur.
     

    * L'esprit de conseil : il agit en direction du prochain. Il dépend de l'esprit de sagesse et d'intelligence, sa vocation est d'aller vers les autres pour aider. Un conseil, un avis, une appréciation pour orienter et soulager celui ou celle qui ne voit plus clair face aux difficultés de sa vie.
     

    * L'esprit de force : sans l'énergie, la force de caractère, la ténacité, la persévérance, les meilleures idées, les meilleures résolutions ne sont rien. Elles tombent d'elle-même. Dans la vie il faut faire preuve de force pour avancer, c'est d'une importance vitale.
     

    * L'esprit de science : la venue de l'Esprit-Saint sur les apôtres lors de la Pentecôte les montre parlant des langues étrangères qu'ils n'ont pas apprises... Ce don extraordinaire fait partie de l'esprit de science. Les vies de saints nous révèlent l'existence de facultés exceptionnelles données à tel ou tel selon le bon vouloir de Dieu : vision dans le futur, connaissances exceptionnelles sans passer par l'apprentissage classique. Cela reste évidemment très rare. D'une manière ordinaire nous pourrions peut-être rapprocher le don de science d'une certaine forme d'intuition.
     

    * L'esprit de prière : on disait autrefois piété, c'est à dire l'amour respectueux de Dieu. Il se développe évidemment dans la prière et la ferveur, culte public ou supplication personnelle. C'est le lien, le "cordon ombilical" qui nous unit à Dieu, le fil d'or qui nous relie à sa présence, son amour et sa lumière.
     

    * L'esprit de respect : il était désigné au temps jadis sous le nom d'esprit de crainte, celle d'offenser Dieu (ne pas vouloir blesser l'amour qu'il nous porte - ne pas le décevoir, l'attrister). Comme l'Apôtre Jean nous explique dans ses épîtres que "l'amour parfait bannit la crainte, car celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour", on peut remplacer le mot crainte par celui de respect : la crainte suppose le châtiment, le respect est basé sur l'amour, la considération, l'estime.
     

    L'Esprit-Saint est habituellement représenté sous la forme d'une colombe ou de langues de feu.
     

    Mgr Thierry Teyssot


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique