• Notre droit d'être

     

    Notre droit d'être

     

    Il est fort aisé d'entendre dire de lâcher prise.

    Si toutes les différentes personnalités en nous n'ont pas été identifiées.

    Si tous les éléments de la cause du mal-être n'ont pas été reconnus.

    Exemple : Une personne qui veut satisfaire son entourage mais qui n'écoute pas ses propres besoins. Cette personne va somatiser et développer en elle des frustrations, des tensions refoulées qui avec le temps créeront un déséquilibre dans sa vie et dans ses corps subtils.

    C'est bien de s'occuper des autres, de leur donner de l'attention, de l'amour mais nous devons aussi nous donner autant que nous donnons à notre entourage affectif.

    Dans un passé pas si lointain, nos parents et grands -parents n'avaient pas le choix ni le droit de penser par eux-mêmes.

    Au point que certains n'avaient pas conscience de leur pouvoir de création. Désormais, nous sommes libres, et nous avons conscience de notre grand pouvoir de création, notre droit d'exister.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :