• Les critiques bonnes ou mauvaises ?

    Source de l'image

     

    Ceux qui critiquent sont dans une position d'infériorité et de peur.

    Le temps de la critique est un temps que l'on donne à l'autre et non à nous, sachant que notre temps est précieux !

     

    L'humain est fait ainsi il ne peut pas s'empêcher de critiquer, c'est le seul moyen pour lui d'identifier qu'il est vivant. Le moyen aussi qu'il a de mesurer où il en est sur son chemin de vie et ses propres réussites. 

    Il a besoin de voir.

    Parfois la critique est un bon moyen pour nous pour nous rebooster comme un défi, une bouffée d'adrénaline.

     

    Alors écoutons les critiques qui nous font avancer dans notre vie !


    votre commentaire
  • Face à la souffrance

    Source de l'image

    Hormis la mort.

     

    Nous avons 2 choix devant nous.
     

     

    1- Ne rien faire et subir puis continué comme cela.

    2- Accepter la situation en essayant le mieux possible de comprendre l'enseignement, le message qui se cache derrière tout ça et changer ce que l'on doit changer.

     

    Je dis toujours si c'est un problème, il y a une solution.

    Une problème indique toujours un "tournant", une attitude à adapter.

     

    La souffrance est une alerte, un avertissement que quelque chose ne va pas ou plus.

    • soit il faut changer quelque chose en nous, une attitude, un comportement, une parole.
    • Soit on revit une situation que l'on n'a pas compris et elle revient sans cesse.
    • Soit on n'est pas dans la bonne direction, la loi de cause à effets qui nous ramène vers le centre.

    Tout ce que l'on vit à un sens qu'on le  comprenne ou pas au moment où on le vit. 

    Il est plus sage de prendre du recul et d'observer le message que l'univers nous envoie.

    Essayons de mettre de côté nos émotions et de bien recevoir le message envoyé.

     

    La souffrance persiste lorsque : 

    - On juge la souffrance et on accuse,

    - On évite l'expérience de vie,

    - On s'enferme dans cette situation désagréable, 

    - On ne la regarde pas par peur de ne pas pouvoir la surmonter.


    votre commentaire
  • Les Peurs

    Source de l'image

    Les peurs qui contrôlent les personnes voire le monde.

     

    • La pauvreté 
    • La maladie 
    • La vieillesse 
    • La critique 
    • La perte d'amour 
    • La peur de la mort 

     

    Ceux qui les maintiennent sont les habitudes et la "dérive"

    La personne qui dérive:

    • Manque de confiance en elle,
    • Elle attend des autres,
    • Ne termine rien, 
    • Absence totale de but de vie,
    • Fait toujours les mêmes erreurs, 
    • Ment,
    • Flatte,

    On peut contrer la dérive par :

    • L'analyse de nos échecs, 
    • Utilisation du temps comme un atout, 
    • Penser par soi-même,
    • Reconnaître l'intelligence infinie autour de nous.

     

    Prions de façon juste en demandant ce que l'on veut et en insistant que l'on n'accepte rien d'autre comme réponse. 


    votre commentaire
  • Si j'avais eu davantage d'ouverture et de confiance en mon ressenti j'en aurai moins souffert depuis toutes ces années. Finalement, ça tombe à point nommé la fin de l'année 9!

    Cette période, ce livre se termine avec une belle prise de conscience sur ce que j'ai "traversé" avec un lâcher prise sur mes blessures et attentes envers les autres.

    Le bilan est plutôt positif même si j'en ressors avec quelques ecchymoses, déchirures émotionnelles, quelques fractures et cicatrices en mon âme.

    L'essentiel aujourd'hui c'est d'être dans la pleine conscience de toutes mes croyances et espérances en vain... pour enfin me libérer du "poids" de cette surcharge de "bagages de responsabilités".

    Qui au fond m'ont servis à être Moi. Une bien meilleure personne que je ne le pensais car une partie de moi ne l'accepter pas.

    Et pour cause même si ça ne m'appartenaient pas je me les suis approprié.

    L'essentiel c'est que j'ai compris aujourd'hui que j'étais dans le "Jeu" (Je) des autres et avec leurs règles. Leur Jeu, leur règles, leur comédie, leur compétition, leur course !

    L'essentiel c'est que j'ai pris conscience aujourd'hui et je vais à présent fermer ce chapitre, ce livre leur livre.

    Pour commencer à ouvrir la première page de ma vie de Mon livre en toute conscience.

    Tout est à commencer et non à recommencer...

    L'Essentiel

     


    votre commentaire
  • " Je peux te donner les outils,

      Je peux te donner le mode d'emploi,

      Mais je ne peux pas construire ton identité ton personnage.

      Tout simplement parce-que tu es LIBRE."

     

    Il est plus qu'essentiel d'être conscient de notre responsabilité envers nous-même et envers autrui.

    On entend dire :

    Tu es responsable de ce que tu fais,

    Tu es responsable de ce que tu vis,

    Tu es responsable de ton attitude,

    Tu es responsable de ton état de santé,

    Tu es responsable de ta situation sociale,

    Tu es responsable de ton Destin,

    Tu es responsable de ta vie quotidienne,

    Tu es responsable de tes pensées,

    Tu es responsable de tes expériences de vie,

    Mais qu'en est il vraiment ? Suis-je vraiment conscient de ce que je crée ? Comment puis-je accepter d'être responsable de ce que je vis dans mes blessures émotionnelles lorsque tout s'écroule dans ma vie ?

    Il est temps pour nous de prendre conscience de notre Être de qui nous sommes vraiment. De nos réels besoins et possibilités afin de créer notre idéal de vie et le positif en nous et autour de nous.

    Être dans l'engagement avec Soi et avec l'autre c'est être authentique. 

    Nous vivons dans une société qui nous formate nous conditionne dans une dépendance, dans le non-engagement pour Soi ce qui engendre la conséquence que nous perdons petit à petit une partie de notre " Pouvoir " de créer et surtout oublier de qui nous sommes.

    En prenant conscience de cela et en mettant en place "notre responsabilité" envers notre Soi, nous pouvons retrouver le respect des autres, retrouver nos valeurs, nos convictions pour enfin construire notre idéal de vie. Nous avons trop pris l'habitude de fonctionner en mode " automatique " et de laisser l'autre, les autres décider à notre place. Nous ne sommes pas des robots, des machines avec un mode " On " et " Off ".

    Faisons un contrat avec nous même, nous faisons bien toutes sortes de contrats ? (contrat de travail, contrat d'assurance vie, contrat de santé, contrat de bail, contrat de mariage). Seulement lorsque un de ces contrats est rompu nous ressentons une insécurité ! Cette insécurité va réveiller une blessure émotionnelle qui va engendrer un mal-être physique qui lui va provoquer un " accident ", un choc dans notre vie.

    Ce choc peut être une séparation, un licenciement professionnel, un accident de voiture et même à une grande échelle lors d'un déséquilibre de groupe, de pays, de nation provoqué des catastrophes naturelles car la Nature n'est plus en équilibre vibratoire et énergétique.

    Être responsable envers Soi c'est exister. C'est avant tout ne pas se laisser tomber, ne pas s'oublier, ne pas se sentir un moins que rien! C'est se faire la promesse de réussir sa vie même si l'on ne sait pas encore comment?

    Les opportunités dans notre vie se mettront en place naturellement car nous sommes dans l'action , nous sommes  en mouvement, l'énergie circule, la loi de l'attraction peut fonctionner ! L'énergie passe par nous et à travers nous. Dans l'Univers la loi de l'attraction fonctionne de telle que si l'on ne fait pas de nous même les changements, l'Univers nous le renvoi jusqu'à ce que nous prenons conscience du déséquilibre en nous.

    Nous sommes La personne la plus importante pour nous car nous sommes un maillon de la chaine humaine, chaque maillon est Unique et chaque maillon à sa forme, sa vibration, son énergie, son potentiel son niveau de conscience.

     

    La Responsabilité.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique