• Ego suite...

    Ego suite...

    Source de l'image

    Il est notre partie qui nous veut du bien. Il est celui qui se met devant toutes les situations que l'on ne gère pas encore.

    Car son rôle est "la sécurité", "la zone de confort", "le contrôle", "l'élément perturbateur","la prise de conscience".

     Il fait barrage dès qu'il se sent en danger ou qu'il ne va pas pouvoir contrôler la situation. Il est comme un parent sur-protecteur, mais il peut aussi envahir notre quotidien.

    Il est relié à nous dans tous les domaines de notre vie, il est essentiel qu'il soit reconnu comme tel. Sans lui on peut vite être une victime pour nos prédateurs mais également une victime pour nous-même. On ne peut pas le supprimer, on ne peut pas le tuer. On ne peut pas vivre sans notre ego. Il est notre ami, comme il peut être notre pire ennemi!

    Il prend souvent le pouvoir lorsque nous avons des échecs dans nos relations affectives.

    Les mauvaises habitudes l'égo est derrière, les peurs l'égo est derrière, les manques affectifs? on n'a pas  compris la leçon de vie, l'égo s'en empare. L'égo est derrière les croyances, les situations conflictuelles etc...

    Mais si on le reconnait il nous permet de prendre conscience que nous ne sommes pas toujours sur le bon chemin.Il nous pousse à l'extreme jusqu'à la limite. 

    Parfois nous avons l'impression d'être possédé, oui par l'égo qui croit que c'est lui le boss. Alors qui est le boss? lui ou vous?

    Pour ma part je le traque tous les jours et dans toutes les situations que je vis. Parfois je suis tellement en déséquilibre émotionnel que je n'identifie pas toujours, mais cette partie "sage" en moi que nous avons tous me ramène à identifier le rôle de l'égo dans cette situation.

    Souvent ce sont des blessures non pansées qui remontent à la surface et demandent à être identifier.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :